L’hôtellerie restauration française a connu une année 2016 chaotique !

>>>L’hôtellerie restauration française a connu une année 2016 chaotique !
  • 2016 une année chaotique pour l’hôtellerie restauration française

L’hôtellerie restauration française a connu une année 2016 chaotique, c’est le moins que l’on puisse dire ! Si les 3 premiers trimestres ont fait particulièrement souffrir le secteur, des signaux positifs ont été observés en fin d’année 2016.

Ils sont peut-être annonciateurs d’une année 2017 plus rayonnante.

Une baisse d’activité globale en 2016 pour l’hôtellerie restauration !

Le cabinet d’audit KPMG a analysé 3 000 hôtels sur les 16 000 établissements que compte la France.

6,4% de baisse d'activité pour l'industrie hôtelière et restauration en 2016

Source : kpmg.com

Il a notamment souligné la baisse de la fréquentation touristique dans la capitale et en Ile-de-France de l’ordre de 6,4% au premier semestre 2016 et une baisse d’activité annuelle de 14,6%.

L’organisation du championnat d’Europe de football n’a donc pas eu l’impact escompté. En regardant le verre à moitié plein, on peut même se dire que le déclin aurait été encore plus conséquent à Paris si cette compétition n’avait pas eu lieu.

La ville Lumière et Saint-Denis ont en effet accueilli de nombreuses rencontres du 10 juin au 10 juillet.

Plus généralement, MKG Hospitality estime le manque à gagner à 650 millions d’euros pour l’hôtellerie restauration française l’an passé.

Le contexte sécuritaire et la concurrence d’AirBnb

Deux raisons peuvent expliquer cette situation morose. Tous les spécialistes s’accordent à dire que les attentats du 13 novembre 2015 ont réduit l’attractivité de Paris sur le plan touristique.

Attentats 2016, contexte sécuritaire en défaveur de l'hôtellerie restauration

Source : lepoint.fr

Il faut ajouter à ces drames l’attentat perpétré à Nice l’été dernier et les différents grèves qui ont semé le trouble dans les grandes agglomérations mais aussi en province.

Le contexte d’insécurité accru aura un impact durable sur l’image de la destination de la France selon KPMG mais il faut aussi prendre en compte l’explosion des modes d’hébergements alternatifs tels que AirBnB.

Hébergements alternatifs comme AIRBNB

Les touristes privilégient de plus en plus les séjours dans des appartements de particuliers, souvent proposés à la location à des tarifs très attractifs.

Les hôteliers parlent d’une concurrence déloyale, selon la GNI. Il est vrai que la plateforme communautaire a le vent en poupe et profite de conditions favorables ces dernières années, comme en témoigne son imposition.

La firme californienne n’a payé que 70 000 euros d’impôts sur notre sol en 2015. Emmanuel Ebray, directeur France de HRS Global Hotel Solution, encourage les hôteliers à réagir et à valoriser leurs différences, en mettant en avant leurs équipements PMR et en renforçant leur sécurité.

Un rebond pour 2017 est-il possible pour l’hôtellerie restauration ?

Rebond, hausse du secteur hôtellerie restauration pour l'année 2017 en France

Toutefois, les chiffres publiés par In Extenso/Deloitte concernant le mois de novembre 2016 laissent augurer des jours meilleurs pour l’hôtellerie restauration en 2017.

Le trafic des aéroports de Paris a par exemple progressé de 6,2 % par rapport au mois de novembre 2015 avec 7,1 millions de passagers.

Cela s’explique notamment par la tenue de plusieurs grands événements les 2 dernières semaines du mois, et par le contraste avec la défiance légitime des touristes étrangers pour Paris lors de la deuxième moitié du mois de novembre 2015.

Les régions françaises ont aussi connu de belles progressions tant en termes de fréquentation que de prix moyens au mois de novembre 2016, à en croire cet article.

Donc, après une année 2016 mitigée selon les régions, que va nous apporter l’année 2017, étant une année d’élections…?

2017-05-19T14:09:08+00:00

A propos de l'auteur :

Agence de communication professionnelle et experte dans le domaine de l’hôtellerie restauration depuis 10 ans. Faites confiance à BlogResto pour votre communication sur les canaux traditionnels et web !