A la découverte des entrepreneurs locaux

Ce week-end se déroulait la 3ème édition de l’association du savoir faire local, pendant 2 jours sur le port de Saint-Nazaire ( Parc des expositions ). Ce fût une première pour moi, je n’étais pas là en tant qu’exposant mais plutôt en tant qu’entrepreneur à la recherche d’idée et de savoir faire local.

Nous, en tout cas moi personnellement, je reste des fois un peu trop figé sur les informations que je peux récolter sur le web, la télévision, les journaux et je me suis aussi rendu compte que sortir à la découverte des autres entrepreneurs est très enrichissant.

En sortant des sentiers battus de la restauration, je me rends vite compte que l’entrepreneuriat en France mais aussi près de chez moi à Saint Nazaire, passionne les foules. Une atmosphère qui mélange culture, passion et envie, dans un seul but satisfaire sa clientèle avec un produit ou un service.

Les clients sont au rendez-vous, impatients, joyeux, en famille pour passer un moment sur un salon à la découverte du savoir faire local.

En passant et repassant dans les allées, j’écoutais tout ce qui pouvait être dit et dans l’ensemble les visiteurs sont très ouverts et accueillent ces nouveaux entrepreneurs locaux avec beaucoup d’enthousiasme.
Tout comme moi, ils ont été gâtés cette année, avec de belles découvertes ou redécouvertes pour certains comme :

  • La gestion du stress et du bien être qui prend de plus en plus de place
  • L’artisanat sous toutes ses formes
  • Le bio, le sans gluten, le “bien manger” rentrent en force sur les salons

Mais aussi la gastronomie, toujours autant représentée, avec un mélange du monde, un voyage culinaire sur tous les continents, des démonstrations de cuisiniers avec entre autre, une présentation de Frédérick Chételat (traiteur sur mesure à Saint-Nazaire) accompagné de CrêpierPro ( crêpier professionnel sur la presqu’île ) et le vin…

Le vin a toujours passionné mais il est désormais possible de cultiver son goût, sa culture vinicole, sans bouger de chez soi entre amis accompagné d’un professionnel. Un vrai coup de coeur pour cette édition 2016, je vous invite à découvrir mon caviste à domicile en Loire Atlantique !

Et la nouvelle technologie dans tout ça ?

Je ne vais pas vous cacher que j’y suis allé principalement pour cela, je voulais savoir ce qui se développait ou était en phase de développement autour de moi et pourquoi pas, trouver des partenaires pour le projet de BlogResto, que je suis en train de mettre en place.

Je vous avoue également, que j’étais de ce côté là, un peu déçu par le nombre de participant qui proposait quelque chose d’innovant mais comme on le dit si bien, la qualité est préférable à la quantité.

Pour les mettre en avant et pour les remercier de leurs présences sur ce salon, j’ai beaucoup aimé :

  • l’agence de création de site Mixyweb à Herbignac
  • la graphiste Lén’Art de Nantes

Comme quoi, les femmes ne sont pas à la traîne face à l’entrepreneuriat ! Il y avait à peu près 2/3 de femmes entrepreneurs sur le salon. Je dirais même, elles me semblent beaucoup plus avenantes et motivées que certains hommes 😉 ! Elles, elles étaient là et je m’excuse auprès d’elles car je n’avais pas mes cartes de visite sur moi.

Revenons à la place du numérique dans tout ça.

Il est vrai que nous ne sommes pas à Nantes ou même à Paris mais je m’attendais à rencontrer plus d’innovations comme l’application lancée par l’association des commerçants de Saint-Nazaire, une démarche de communication et marketing que je trouve très bien.

Personnellement, j’attendais la présentation d’une appli pour la visite de la ville de Saint-Nazaire et ses alentours, mais où est-elle passée…?

Pour finir ma visite à Saint-Nazaire

Image de conclusion pour visite salon à Saint Nazaire

Photo de Tintin à Saint-Nazaire. Crédits : fr.tintin.com

L’entrepreneuriat prend une place de plus en plus importante autour de nous, les nouvelles technologies mais pas seulement. Je suis resté finalement très surpris que les bouleversements que peuvent apporter internet et le numérique en général ne changent pas tout.

Comme pouvait me le dire encore récemment Flyeralarm, les bons vieux moyens de communications : le bouche à oreille, les cartes de visite papiers, les flyers, être présent sur des salons… sont historiques et prouvent encore aujourd’hui leurs valeurs mais aussi qu’internet ne fait pas tout.

Un site internet c’est bien pour ne pas dire indispensable mais n’oubliez pas d’aller à la rencontre de vos clients, le contact humain est la base de tout commerçant et donc de tout entrepreneur.