Comment gérer son personnel saisonnier en restauration ?

Gérer et motiver le personnel saisonnier en restauration

Comment mieux travailler avec son personnel saisonnier

Très souvent, dans la restauration, pour la saison d’été et d’hiver, vous faites appel à du personnel saisonnier. Dans certains restaurants, l’équipe salle ou cuisine est souvent composée en grande partie de personnel saisonnier et non-professionnel. Il convient donc de respecter certaines règles afin d’accélérer l’intégration et la motivation de ces serveurs ou cuisiniers saisonniers.

Le contrat moral entre le restaurateur et le saisonnier

Pour que la relation entre vous, restaurateur, et votre saisonnier se déroule au mieux pendant la saison, mettez-vous d’accord sur les règles du contrat, et ce, dès le départ.

Par exemple un saisonnier, comme tout autre employé de votre établissement, s’engage à arriver à l’heure. Une règle pourtant simple à vos yeux, mais pas toujours automatique pour un jeune saisonnier qui de plus découvre peut-être pour la première fois le monde du travail et le monde de la restauration.

De votre côté, veillez à respecter au mieux les horaires de fin de service, les pauses repas, les repos hebdomadaires mentionnés dans le contrat de travail correspondant à la convention collective HCR, même si je sais que pendant les saisons et particulièrement en restauration, il peut arriver des imprévus.

Si vous devez loger votre personnel saisonnier, veillez à ce dont il bénéficie du confort minimum indispensable. Même si ces recommandations vous paraissent évidentes pour la plupart, elles sont importantes !

L’ambiance au sein de l’équipe n’en sera que meilleure, et vos clients le ressentiront.

Savoir motiver le personnel saisonnier dans la restauration

Pour que votre personnel saisonnier soit opérationnel au plus vite, confiez aux moins expérimentés d’entre eux ou aux non professionnels, des missions nécessitant peu de technique comme :

  • Élaborer une recette avec sa fiche technique, même simple, c’est toujours gratifiant en cuisine.
  • Laisser un serveur saisonnier prendre une commande, dans un moment calme, peut être motivant.

Montrez-leur une première fois comment faire et comment vous procédez dans votre établissement. A la seconde occasion, ils seront en mesure d’effectuer la tâche seuls ou avec une fiche technique, cela suscitera leur motivation et leur implication dans votre restaurant.

Le fait de responsabiliser votre personnel saisonnier, les impliquera davantage. Ils accepteront ainsi mieux, par la suite, de s’occuper de tâches moins gratifiantes (nettoyage, inventaire, vaisselle…).

Ces règles sont les mêmes pour la cuisine ou la salle.

En fonction de l’importance de votre restaurant, un encadrant sera nécessaire pour maximum trois commis non expérimentés. Son rôle sera d’assurer une première formation sur les fondamentaux de votre établissement mais aussi de la restauration en générale.

Un briefing est fortement recommandé avant chaque service pour rappeler les règles à adopter face à la clientèle par exemple, mais aussi simplement pour motiver vos équipes. Un bon management est souvent la clé du succès !

Les bonus pour motiver le personnel saisonnier

Pour motiver vos employés saisonniers, offrez-leur le même traitement que celui que vous réservez à votre personnel à l’année.

Par exemple, les pourboires seront ainsi partagés de façon équitable entre tous, si vous mettez en place une prime sur objectif dans votre restaurant, tout le monde doit pouvoir en bénéficier pour créer une motivation et développer ainsi l’esprit d’équipe.

Je vous souhaite une très bonne saison ! 😉

Source de l’article sur le personnel saisonnier

Merci au site de formation www.clps.net pour l’image à la une.

Rédigez votre commentaire