Un article un peu plus personnel, au fil du temps j’essaye de me dévoiler. Pas toujours évident, lorsque votre éducation et votre formation professionnelle vous ont conditionné à rester discret. Le blog permet, en plus de beaucoup de chose, de faire un travail sur soi-même ! Aborder ce sujet est une chose que je n’aurais pas fait il y a encore quelques mois.

Si vous avez suivi un peu mon histoire, au gré des articles ou sur les réseaux sociaux, je n’ai pas besoin de vous dire que j’ai toujours été attiré par les nouvelles technologies, la digitalisation et le monde de l’informatique en générale. J’ai même encore un peu honte de dire que je suis un vrai geek de l’ombre. Mais je suis aussi, avant tout, un professionnel passionné par son métier en restauration.

Je vous dis cela simplement pour ne pas faire d’amalgame.

Quitter la restauration, et peu importe la raison, ne signifie pas que je n’aime pas mon métier. Ne signifie pas, non plus, quitter totalement le monde de l’hôtellerie restauration ! J’exprime simplement avec cette phrase que je quitte le terrain. Mon engagement pourrait être utile autrement.

Pourquoi j’ai choisi la restauration ?

Pour comprendre ma démarche, il est nécessaire de faire un petit retour dans le passé. Je vais vous expliquer, dans un premier temps, pourquoi j’ai choisi la voie de la restauration.

Très bon élève, je suis rentré en seconde générale avec option IESP (informatique, électronique des sciences physiques), une sélection sur dossier, il y avait 30 places. Je ne savais pas précisément quel métier je voulais faire mais cette voie était la mienne.

Bon, je ne vais pas me chercher des excuses, je suis le premier à dire : “quand on veut, on peut” ! Bouleversement familiale et certainement un manque de motivation à ce moment là, m’ont fait prendre la décision de choisir la restauration. Je fini donc mon année catastrophique en seconde IESP et intègre, par la suite, un lycée hôtelier en terminale BEP.

Pourquoi, ah oui, c’était la question. Et bien, j’ai choisi ce domaine à l’époque pour plusieurs raisons :

  • Entrée rapide sur le marché du travail
  • Parents et famille en restauration
  • Serveur c’est facile…
  • Il y a beaucoup d’offres d’emplois
  • Je peux même voyager
  • Evolution rapide possible
  • ….

Bref, les raisons ne manquaient pas, certaines se sont avérées vrais et d’autres complètements fausses. Je ne sais pas si vous avez remarqué mais dans ma liste il n’y a pas le mot passion, envie, kif et tralala.

Oui, j’ai choisi la restauration par facilité, ce qui après quelques années s’avère également faux. La restauration ce n’est pas facile et c’est un métier qui ne s’improvise pas.

Parcours atypique et ascenseur social

Parcours de Guillaume et ascenseur social en restauration
Quant on est con… On est con ! Après seulement 1 an à l’école hôtelière et mon BEP en poche, je quitte le monde de l’éducation pour le monde du travail. Je me souviens encore de ce jour, ma réflexion était : “J’y arriverai par tous les moyens, même si ça doit être en restauration et avec seulement un BEP”. A refaire, je passe minimum le BTS… 😉

J’ai 17 ans, je quitte la France pour l’Angleterre. Outre le fait d’apprendre l’anglais, quelques choses qui me parait indispensable pour les métiers en salle, je ne trouvais pas de travail en tant que mineur en France (contrainte horaire…). J’ai même fait à cette époque une fausse perte de carte d’identité pour ajouter 1 an, afin de pouvoir travailler en France.

Une vrai bêtise ne le faites jamais. La police, suite à un contrôle, a bien rigolé et je n’avais pas pensé au numéro de sécurité sociale…

Les années passent, elles passent très vite… Entre France et Angleterre je me suis défoncé tous les jours pour mon travail, j’ai donné ma vie, mon temps, mon coeur. Un seul but graver les échelons 1 par 1, au détriment de tout le reste. Je devenais jour après jours de plus en plus passionné, mais totalement aveuglé par mes ambitions. J’ai acquis beaucoup d’expériences dans des styles de restaurant très différents, c’était volontaire.

Avec 1 seul BEP en poche et 15 ans de parcours, j’étais devenu directeur de salle. Une preuve, avant une fierté, que l’ascenseur social fonctionne très bien en restauration, du moins jusqu’à ce poste, après c’est un peu plus complexe !

Tout n’est pas facile, j’en ai vraiment chié par moment, physiquement et psychologiquement mais j’aimais mon poste, mes équipes et l’entreprise dans laquelle j’étais. J’ai 31 ans, j’ouvre les yeux et je prends une décision.

J’arrête la restauration

Je n’étais pas à mon coup d’essai, la vie est bizarre j’en ai pris conscience que des années après. Ce que je ne vous ai pas dit précédemment, c’est que j’ai quitté la restauration à 2 reprises.

A 21 ans je me suis essayé au monde du bâtiment pendant 6 mois, j’étais ferrailleur en déplacement dans le gros oeuvre, la station d’épuration d’Angers c’est moi (clin d’œil et sourire). J’ai adoré beaucoup de choses, j’ai un énorme respect pour ces hommes mais je ne veux pas mourir à 55 ans !

A 27 ans j’ai tenté une nouvelle échappé, j’ai essayé le métier de commercial en agroalimentaire pour les professionnels de l’hôtellerie restauration. J’y suis resté presque 12 mois, une très belle experience qui était complémentaire à ma formation initiale. Négociation, prospection, gestion de portefeuille client, toujours sur la route, travail en solitaire…

Je suis toujours revenu dans la restauration, malgré une réussite dans ces différents métiers. Un vrai caméléon, j’ai une volonté et une force d’adaptation qui m’épate par moment.

Alors vu que l’on dit : “jamais 2 sans 3”, voici mon troisième essai. J’essaye d’apprendre de mes erreurs alors cette fois ci j’ai compris plusieurs choses :

  • La vie sociale et familiale est aussi importante que la vie professionnelle
  • J’ai une grande compétence en restauration que je veux mettre en avant
  • Je suis un amoureux du digitale alors pourquoi ne pas m’y épanouir
  • Tout est possible pour celui qui le veut vraiment

La naissance de la société BlogReto

Avatar société BlogResto

Un vrai rêveur ce Guillaume, mon idée est de mêler mes 2 grandes passions, la restauration et le digitale. Comme je vous le disais au début, je reviens à mes premiers amours, le monde de l’informatique.

En réalité cela ne m’a jamais quitté, depuis 2006 je me formais à titre personnel mais de manière assidu à la création de site internet, aux techniques de référencement et à la communication web.

Sans m’en rendre compte j’ai acquis une belle compétence dans ces domaines. J’ai créé plusieurs sites, les premiers étaient moches et nuls, sans intérêt. En 2010 j’ai lancer une première version de Blog Resto, sous le nom de domaine “Notre-Passion.com”. Le manque d’investissement en temps dû à mon travail a eu raison de cette première version mais l’idée était là !

L’idée et axe de developpement

Mon envie première est de créer une grande communauté des professionnels de la restauration, après 2 ans je ne désespère pas. Je trouve qu’il n’y en a aucune qui correspondent vraiment à quelque chose d’intéressant pour les restaurateurs.

Un site où tous professionnels pourraient échanger autour d’interrogations, d’aides, de partages, de conseils pertinents. Pas seulement pour les restaurateurs mais aussi un lieu où les fournisseurs pourraient apporter leurs pierres à l’édifice autour d’un nouveau moyen de communication qui rapproche étudiant pro et fournisseur.

Un gros projet qui demande des moyens financiers que je n’ai pas encore. Je développe donc ce projet en parallèle, simplement la mise en place d’un tel site demande beaucoup d’heures, voir des jours ou des semaines de travail.

Je souhaite apporter au travers de BlogResto un partage d’expérience et de savoir gratuitement. Un coup de gueule pour certains sites ou blogs qui se disent amis des restaurateurs mais pour lire un seul article il faut donner son adresse mail… Bon, si tu te reconnais et que tu lis ce message : “clic droit → afficher code source → bonne lecture”… C’est nul !

Je trouve également qu’il n’y a pas de référence sur le web qui présente les nouvelles technologies “utiles” et “pertinentes” spécifique au domaine CHR. Je ne parle pas d’un annuaire ou d’un blog sponsorisée mais bien un site d’approche et de mise en avant. Très souvent les restaurateurs n’ont même pas connaissance des innovations dans leur domaine.

Ce n’est pas tout… Vous le saurez bien assez tôt. Je passe des jours, si ce n’est pas des nuits, depuis quelques semaines sur un nouveau site axé essentiellement sur les moyens de communication et de marketing à destination des restaurateurs et hôteliers.

Et si…

Vous avez remarqué je n’ai pas fini ma phrase car je ne le conçois pas. Je me donne corps et âme dans ce projet mais je comprend que vous puissiez vous poser la question. Et si je n’y arrivais pas ?

Quel problème pourrait mettre en péril BlogResto ? Un manque de travail ? C’est sûr ! Un manque d’investissement personnel ? Sans aucun doute ! Un manque de trésorerie ? Fort probable.

Rêveur mais les pieds sur terre, il y a véritablement que le dernier point qui pourrait me freiner.

Vous savez maintenant pourquoi j’ai quitté la restauration. Ce qui est certain, quoi qu’il arrive, je trouverai toujours du travail dans ce domaine ! Et si je devais reprendre sur un poste de commis de salle dans 15 ans, pour me permettre de continuer l’aventure de BlogResto, je le ferai sans problème !

Je sais qui je suis et d’où je viens 😉 !